FR
Choose your language
 
Suivez nous sur
Autres séjours

Se marier en Polynésie

Se marier à Tahiti, en Polynésie française
© Bora Bora Pearl Beach Resort

Quand mariage civil rime avec idylle...

La Polynésie française autorise le mariage des ressortissants français ou étrangers sous ses cocotiers. Pour que le rêve devienne réalité, il vous faudra cependant accomplir quelques formalités.

Si vous êtes de nationalité française, vous devrez d'abord séjourner un mois en Polynésie. En effet, parmi les justificatifs à fournir, on retrouve vos actes de naissance, vos certificats médicaux prénuptiaux, les actes de naissance des enfants à légitimer, s’il y a lieu, mais surtout… un certificat de résidence prouvant que vous êtes présents sur le territoire depuis au moins un mois. Une fois les pièces remises à la municipalité de votre choix, vous devrez attendre encore dix jours pour la publication des bans, avant de pouvoir célébrer officiellement votre union.

Les documents à fournir à la municipalité où est célébré le mariage :

  • actes de naissance (datés de moins de 3 mois) des futurs époux,
  • une quittance d'électricité ou une facture de téléphone ou une facture d’eau justifiant la résidence d'un mois d'habitation continue (si la quittance d’électricité n’est pas au nom du ou des futurs époux, le titulaire du compteur devra attester la résidence du ou des futurs époux muni de la copie de sa pièce d’identité),
  • copie de l'acte notarié de contrat de mariage s'il existe,
  • actes de naissance des enfants,
  • pièce d'identité des témoins majeurs, leur profession et domicile,
  • en plus, pour les militaires : certificat de présence au corps.

 

Cérémonies de mariage traditionnel

Tout savoir sur le mariage traditionnel en Polynésie française
© Ty SAWYER

En dehors du mariage civil, les époux peuvent organiser une cérémonie de mariage traditionnel, sans valeur légale, pour compléter un mariage civil ou renouveler leurs voeux.
Selon la coutume, votre cérémonie se déroulera sur une plage de sable blanc ou sur un motu (petit îlot), avec, comme seul toile de fond, les eaux cristallines du lagon. Après vous être parés de costumes traditionnels, faits de fleurs et de paréos blancs, vous serez amenés devant le grand prêtre, au son des ukulele, des tambours polynésiens et du pu (instrument à vent façonné dans un coquillage).

Pendant le mariage, le maître de cérémonie vous bénira à l'eau de coco, et vous attribuera un nom polynésien, choisi pour vous suivre tout au long de votre vie. Celui-ci sera d'ailleurs inscrit sur le certificat de mariage en tapa (sorte de parchemin conçu à partir de matières végétales, sans valeur légale) qui vous sera remis après les festivités. Pour clôturer la cérémonie, des danseurs, des musiciens et des chanteurs interpréteront les plus beaux spectacles de Polynésie, rien que pour vous.

La plupart des grands hôtels ainsi que le Tiki Village Théatre de Moorea proposent cette prestation.

close