FR
Choose your language
 
Suivez nous sur
Venir en Polynésie

Formalités

Formalités d'entrée

Si vous passez par Los Angeles, vous devez impérativement avoir en votre possession un passeport (passeport Delphine dès octobre 2004) valide au moins 6 mois après la date de votre retour. Si vous voyagez avec des enfants, il est important de noter qu'ils doivent également avoir leur propre passeport pour voyager via les États-Unis.

Formalités pour venir en Polynésie française
© Philippe BACCHET

Les ressortissants de l'Union Européenne et des pays suivants : Albanie, Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Bolivie, Bosnie, Brésil, Brunei, Canada, Chili, Costa Rica, Croatie, Corée du Sud, El Salvador, Equateur, Etats-Unis, Guatemala, Honduras, Iles Marshall, Iles Salomon, Islande, Israël, Japon, Kiribati, Macédoine (ancienne République yougoslave de), Malaisie, Mariannes du Nord, Maurice, Mexique, Etats fédérés de Micronésie, Monaco, Monténégro, Nicaragua, Norvège, Nouvelle Zélande, Palaos¸ Panama, Paraguay, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Marin, Saint-Siège, Salvador, Samoa occidentales, Serbie, Seychelles, Singapour, Suisse, Tonga, Tuvalu, Uruguay et Vénézuela bénéficient d'une franchise de séjour (sans visa) de trois mois.

Les ressortissants de tous les autres pays sont soumis à l’obtention d’un visa auprès de l'ambassade de France ou du consulat français de leur lieu de résidence, y compris les étrangers titulaires d’une carte de séjour temporaire (1 an en France métropolitaine). Ce visa doit porter la mention obligatoire : "valable pour la Polynésie Française".

Les étrangers titulaires d’une carte de résident en métropole ne sont pas soumis à l’obligation de visa. A l'exception des ressortissants de l'Union Européenne et des étrangers munis d’une carte de résident de 10 ans en métropole, tout étranger venant en Polynésie Française doit se prévaloir d'un billet retour ou doit déposer, dès son arrivée, une caution de rapatriement.

Pour plus d'informations, vous pouvez aussi consulter le site : www.polynesie-francaise.gouv.fr

Autorisation de voyage par les Etats-Unis

Depuis le 12 janvier 2009, les voyageurs ressortissants des pays bénéficiaires du Programme d’exemption de visa, dont la France fait partie, et se rendant aux États-Unis, même en transit, doivent obtenir une autorisation de voyage préalablement à leur départ. Cette autorisation devra être sollicitée sur le site sécurisé ESTA. Une demande peut être soumise à tout moment avant un voyage aux États-Unis. Cependant, un délai minimum de 72 heures avant le départ est vivement recommandé.

Une fois accordée, et à moins d’être annulée, une autorisation de voyage est valable deux ans à compter de la date d’autorisation, ou jusqu’à la date d’expiration du passeport, si celui-ci expire avant les deux années d’autorisation.

Venir en Polynésie française
© tim-mckenna.com

Une preuve de cette autorisation sera exigée à l’enregistrement, sous peine de se voir refuser l’embarquement. Il est donc demandé aux voyageurs de conserver avec eux une version imprimée de leur autorisation à chaque voyage à destination ou en transit aux Etats-Unis.

ATTENTION : Seul le lien ci-dessus permet d’accéder au site officiel mis en place par les autorités américaines. Si vous utilisez un moteur de recherche, vous risquez de cliquer sur l’un des nombreux sites internet frauduleux qui copient le site officiel. Soyez très prudents.

Il est par ailleurs recommandé aux passagers de mettre à jour, avant tout nouveau voyage via ou vers les Etats-Unis, leur autorisation préalablement accordée sur Internet, à l’aide de leur numéro de dossier ESTA.

Formalités douanières

Toutes les marchandises doivent être déclarées et les droits de taxe correspondants doivent être acquittés au bureau de douane. Notez qu'à l’entrée ou à la sortie de Polynésie française, certaines marchandises sont soumises à une réglementation particulière. Pour consulter la liste de ces marchandises : www.tahiti-aeroport.pf

La direction générale des douanes et droits indirects diffuse également des informations sur le site internet du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie : www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr

close