FR
Choose your language
 
Suivez nous sur
Les îles principales

Rangiroa, les cieux infinis

Rangiroa, un atoll gigantesque – le plus grand de la Polynésie française et le deuxième plus grand au monde.

À un peu plus d’une heure d’avion de Tahiti, Rangiroa offre aux visiteurs des possibilités de séjours variées, adaptées aux envies et au budget de chacun : Différentes catégories d’hôtels et de pensions de famille sont proposées, tout comme des croisières groupées ou privées. 240 motu enserrent ce lagon de 1 640 km2, véritable aquarium naturel démesuré que le Commandant Cousteau a classé parmi les plus beaux sites de plongée au monde. Mecque des plongeurs du monde entier, il existe une dizaine de spots au caractère bien différent pour explorer ces fonds marins d’une richesse exceptionnelle. Et même les non-plongeurs y trouvent leur bonheur : l’eau est si claire que l’on peut admirer de véritables ballets aquatiques à l’œil nu ou, mieux, avec un simple masque. Rangiroa, ce sont aussi des plages de rêve, un sable doux et rose pâle comme l’intérieur des coquillages, un lagon à l’intérieur du lagon... Tout pour profiter des plaisirs de la vie sur l’eau et sous l’eau, l’univers quotidien des 2 000 habitants.

 

3 bonnes raisons de choisir Rangiroa

Paradis de la plongée sous-marine

Rangiroa est réputé dans le monde entier pour ses sites de plongée sensationnels. De la plongée baptême à l’exploration du lagon, des passes et des récifs, débutants ou confirmés seront éblouis par l’abondance et les couleurs de la faune sous-marine. Des bancs de papillons multicolores aux tortues, en passant par les dauphins et les requins, de toutes tailles ou en grand nombre, sensations fortes garanties !

Le plus grand atoll de Polynésie

Rangiroa ou Ra'iroa, signifie « cieux infinis ». Le deuxième plus grand atoll au monde par la superficie de son lagon porte bien son nom ! L’intérieur du lagon pourrait contenir en son centre l’île de Tahiti toute entière ! Les habitants de Rangiroa vivent principalement sur deux des centaines de motu qui composent cet atoll : Tīputa et Avatoru, proches des deux passes du même nom donnant accès à l’océan.

Tout simplement idyllique

Ne pas plonger ne vous empêche pas de découvrir les joies du lagon. Au programme : pique-nique sur des motu déserts, snorkeling au-dessus de splendides jardins coralliens et visite d'îlots sauvages où nichent des oiseaux et où batifolent des petits requins. Deux must : « le lagon bleu », architecture naturelle qui a donné naissance à petit lagon dans le grand lagon, et « le banc de sable rose », autre curiosité à découvrir. Ces dunes de sable à l’écart du récif émergent comme de nulle part, et leur aspect rosé est dû aux strates de coquillages émiettés... Sublime !

close